mardi , mai 21 2024

Coutumes et culture en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un pays magnifique et toujours fier de son atmosphère propre et de sa nature verte. Cet article nous permet de connaître les coutumes, les traditions et la culture en Nouvelle-Zélande, chez ceux connus officieusement sous le nom de Kiwis.

La culture et tradition de la Nouvelle-Zélande

Lorsque vous visitez un pays, il est important de connaître au moins quelques éléments de sa culture et de ses traditions. Si vous envisagez d’étudier en Nouvelle-Zélande, il est important d’en savoir plus sur les Kiwis.

La Nouvelle-Zélande a une culture unique et dynamique. De plus, la culture du peuple indigène maori a une incidence sur la langue et les arts, et même sur tous les Néo-Zélandais.

Par ailleurs, ils vivent dans le Pacifique Sud. Et leur amour pour le plein air, les sports et les arts démontrent l’originalité des Néo-Zélandais et de leur culture.

En plus des traditions maories et polynésiennes, la Nouvelle-Zélande a été influencée par la culture britannique et européenne. En outre, vous trouverez en Nouvelle-Zélande une variété d’origines ethniques.

Connaître les coutumes et la culture de la Nouvelle-Zélande est donc un élément essentiel qui vous aidera à vous rapprocher de sa société et à vous y adapter.

La langue en Nouvelle-Zélande

Il existe trois langues officielles en Nouvelle-Zélande : l’anglais, le maori et la langue des signes néo-zélandaise.

Tout d’abord, l’anglais est la langue quotidienne utilisée au travail en Nouvelle-Zélande et le dernier vestige des liens avec le Commonwealth britannique.

Deuxièmement, le maori est une langue polynésienne similaire à d’autres cultures insulaires du Pacifique comme Hawaï, Tonga et Samoa. En outre, plus de 150 000 personnes en Nouvelle-Zélande parlent le maori.

Les Maoris font partie de la Nouvelle-Zélande et de sa culture depuis l’arrivée de la première génération dans les îles. Mais ce n’est que depuis la loi maorie de 1987 qu’il est reconnu comme langue officielle en Nouvelle-Zélande.

Le maori et l’anglais sont tous deux utilisés dans tout le pays dans le cadre de divers programmes de télévision et de radio. Il en est de même dans d’autres régions du monde où deux cultures sont mélangées.

En outre, l’anglais a affecté les Maoris et vice versa, ce qui a entraîné l’apparition de nouveaux termes tels que « motuka » pour dire « voiture ». En Nouvelle-Zélande, il existe de nombreux endroits baptisés de deux noms, l’un en anglais, l’autre en maori.

La cuisine traditionnelle néo-zélandaise

Le Hāngi est une forme de cuisine utilisée par les Maoris. La méthode utilisée consiste à creuser un trou dans le sol et à le remplir de pierres chaudes et de bois carbonisé. On met ensuite de la viande et des légumes dans une cage métallique qu’on place à l’intérieur du trou. Enfin, on recouvre le bol d’un linge humide et d’un monticule de terre et on le laisse reposer pendant des heures jusqu’à ce que tout soit cuit.

Mais attention à ne pas confondre Hangi et Hongi, où Hongi est un salut traditionnel maori. Il est exécuté par deux personnes qui se pressent le nez l’un contre l’autre ; certains incluent, en même temps, le contact des fronts. De plus, la pavlova traditionnelle est l’un des plats les plus célèbres de Nouvelle-Zélande.

Les Kiwis et le grand air

Avec autant de littoraux, il n’est pas étonnant que les Néo-Zélandais aiment l’eau. En outre, il est reconnu que plus de 15 % des familles néo-zélandaises possèdent leur propre bateau.

De plus, les Kiwis sont respectés en tant qu’excellents concepteurs de yachts. Ils continuent ainsi à dominer la scène mondiale du yachting, du kayak, de la planche à voile et de l’aviron. En outre, les activités de plein air les plus populaires en Nouvelle-Zélande sont la randonnée, le camping, la pêche et la promenade sur la plage.

Les règles non écrites de la culture en Nouvelle-Zélande

Normalement, les Kiwis sont très amicaux, mais réservés. Bien qu’il soit facile d’entamer une conversation avec eux, ils n’aiment pas partager beaucoup d’informations personnelles.

Parmi les sujets à éviter, il faut demander combien ils gagnent, pourquoi ils n’ont pas d’enfants ou ne sont pas mariés. Evitez aussi de leur demander leur poids et autres questions personnelles.

Il est normal de leur demander ce qu’ils ont fait pendant le week-end ou comment vont leurs enfants. Les sports et la météo sont également des sujets acceptables. En outre, les Néo-Zélandais vivent dans de grands espaces ouverts, ils n’aiment donc pas trop que les gens s’approchent d’eux.

Certaines des règles non écrites en Nouvelle-Zélande proviennent de la culture maorie. Par exemple, on attend souvent de vous que vous enleviez vos chaussures à l’intérieur. De plus, il est important de ne pas s’asseoir à une table ou sur un oreiller. Les Māori récitent la prière Karakia pour bénir leur nourriture avant de manger.

L’attitude décontractée est courante en Nouvelle-Zélande. Peu de choses sont à l’heure, mais si quelqu’un est un peu en retard, ne vous inquiétez pas, il est probablement en route.

Le bricolage est par ailleurs très répandu en Nouvelle-Zélande. Lorsqu’ils ont besoin de faire des travaux dans leur maison ou leur voiture, les gens préfèrent s’occuper eux-mêmes des choses plutôt que de faire appel à un professionnel. Une expression très courante, « she’ll be alright », résume cette attitude très détendue des Kiwis.

Les coutumes sociales au travail en Nouvelle-Zélande

Les thés partagés le matin ou l’après-midi sont très courants au travail. Souvent, ils servent à célébrer l’anniversaire d’une personne ou d’autres événements spéciaux en équipe.

En général, chacun apporte de la nourriture à partager. Lorsqu’ils disent « d’apporter une assiette », cela signifie « s’il vous plaît, apportez de la nourriture ».

J’espère que cet article sur les coutumes et la culture en Nouvelle-Zélande suscitera votre intérêt. Et si vous décidez d’y faire vos études, vous devez lire les articles connexes suivants.

Le coût des études et de la vie en Nouvelle-Zélande.

Les études de master et de doctorat en Nouvelle-Zélande.

About محمد

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.