vendredi , octobre 7 2022

Travailler et étudier en même temps au Japon

étudier et travailler en même temps au Japon

Beaucoup d’étudiants internationaux décident de travailler et étudier en même temps au Japon afin de pouvoir payer leurs frais de scolarité et les coûts de la vie. Nous avons déjà abordé le sujet du coût de la vie et des études au Japon.

Toutefois, selon les statistiques de la JASSO, 75% des étudiants internationaux au Japon font un travail à mi-temps. Ceci dit, il y a des conditions à remplir pour pouvoir travailler tout en étudiant. Par ailleurs, les étudiants étrangers ont un nombre spécifique d’heures de travail quotidiennes et mensuelles autorisées. Celles-ci varient varient selon que vous étudiez ou que vous êtes en vacances d’été.

Peut-on travailler avec un visa étudiant au Japon

En général, les étudiants internationaux titulaires d’un visa « étudiant » ne sont pas censés travailler. Mais ils peuvent demander à travailler à temps partiel à condition que cet emploi n’interfère pas avec leurs études.

Il existe des restrictions sur les types de travail qu’ils peuvent effectuer. Enfin, si vous étudiez et travaillez au Japon, le revenu que vous gagnez ne doit être utilisé que pour financer vos études et votre vie dans le pays. Il est interdit d’utiliser l’argent pour gagner un revenu ou le transférer à l’étranger. 

Pour pouvoir travailler et étudier au Japon, les étudiants doivent obtenir une autorisation du ministre japonais de la Justice. D’autre part, votre employeur potentiel doit également signaler au centre de service pour l’emploi son intention d’embaucher des étrangers. 

Consultez aussi notre guide sur les bourses pour étudier au Japon.

Le permis de travail pour les étudiants au Japon

Les étudiants étrangers doivent suivre les recommandations suivantes pour pouvoir travailler et étudier en même temps au Japon :

  • Vos heures de travail n’empiètent pas sur vos heures de cours.
  • Vous avez une dérogation officielle qui vous autorise à dépasser la durée de travail permise par votre visa étudiant. Vous pouvez obtenir cette dérogation au bureau régional de l’immigration de votre localité. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de cette autorisation si vous travaillez comme assistant de recherche ou assistant d’un professeur dans votre université.
  • Vous ne pouvez pas dépasser les 28 heures de travail par semaine durant vos études universitaires. Cependant, durant les vacances, vous avez droit à 8 heures maximum par jour. Si vous voulez plus d’heures, vous devrez vous procurer un autre formulaire de demande de dérogation vous permettant de travailler plus de 28 heures par semaine pendant vos études.

Consulter cette liste des bureaux régionaux de l’immigration au Japon

Les documents nécessaires pour demander un permis de travail

Documents requis pour étudier et travailler en meme temps au Japon
  • Faites une demande de dérogation pour avoir des heures de travail dépassant ce qui est autorisé par votre visa étudiant. Vous pouvez obtenir le formulaire dans les bureaux régionaux de l’immigration.
  • Un document indiquant les activités supplémentaires de l’étudiant. Par exemple, vous pouvez fournir une lettre de votre employeur indiquant son souhait de vous embaucher.
  • Une copie de votre visa ou une « Zairyu card ». Cette carte de résident étranger est un document que tout étranger sur le sol japonais doit avoir.
  • Une copie de votre passeport.
  • Une copie de votre certificat d’aptitude que vous deviez avoir demandé préalablement avec votre visa. Pour plus d’informations, consultez notre article sur comment obtenir un visa étudiant au Japon.
  • Un document qui atteste votre identité de demandeur. Si vous avez une carte d’étudiant, celle-ci fera l’affaire.
  • Les lois et réglementations n’autorisent pas les étudiants internationaux à travailler dans l’industrie des divertissements pouvant porter atteinte à la décence publique. Par exemple, les étudiants étrangers n’ont pas le droit de travailler dans les bars même pour faire du service client.

Combien d’heures un étudiant peut-il travailler au Japon ?

Avec un visa étudiant, les étudiants étrangers peuvent travailler jusqu’à 28 heures par semaine avec une autorisation. Pendant les longues vacances scolaires, les vacances d’été ou de printemps, ils peuvent travailler jusqu’à 8 heures par jour. 

Il convient de préciser que ce total est une combinaison de toutes les heures, quel que soit le nombre d’endroits où vous travaillez. Par exemple, si vous avez deux emplois, vous avez une limite de 14 heures pour chacun d’eux. 

En outre, si vous abandonnez l’école, vous perdez non seulement votre statut d’étudiant, mais aussi votre permis de travail. 

Salaire des emplois à temps partiel au Japon pour les étudiants internationaux

The minimum you can earn in Japan per hour is 1000 yen, but this can change slightly depending on the city or region you live in. Also, keep in mind that in cities where the living costs are higher, the minimum average wage would increase accordingly. For example, in Tokyo, the minimum wage for a student is 1,041 yen per hour. Also, if you can get teaching jobs, you may earn a higher rate.

Comment trouver un travail à mi-temps ?

Sur le marché du travail japonais, le taux de chômage est très faible. Et pour les étudiants étrangers, il y a beaucoup de baito, c’est-à-dire de petits boulots, que les étudiants étrangers peuvent faire dans des endroits comme les restaurants, les hôtels, les magasins, les éditeurs de jeux vidéo…

En général, si vous ne savez pas, ou ne savez pas très bien parler japonais, vous pouvez toujours proposer des services de tutorat privé, en enseignant l’anglais ou votre langue maternelle. Toutefois, vous obtiendrez davantage d’opportunités d’emploi au Japon si vous acquérez une meilleure maîtrise de la langue.  

Pour savoir comment améliorer votre japonais, lisez notre article : Apprendre le japonais au Japon.

Pour travailler à mi-temps et étudier au Japon, vous avez plusieurs façons de trouver un emploi rémunéré via :

  • Le bureau des étudiants étrangers de votre université ou école supérieure.
  • Les annonces dans les journaux ou revues sur l’emploi.
  • Les agences de placement.
  • Vos amis et connaissances.
  • Les panneaux d’affichage à l’université, écoles ou dans les logements universitaires.

Les sites d’emploi au Japon

About محمد

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.