mercredi , juillet 28 2021

Travailler et étudier en même temps au japon

étudier et travailler en même temps au Japon

Beaucoup d’étudiants internationaux décident de travailler et étudier en même temps au Japon afin de pouvoir payer leurs frais de scolarité et les coûts de la vie. Nous avons déjà abordé le sujet du coût de la vie et des études au Japon.

Toutefois, selon les statistiques de la JASSO, 75% des étudiants internationaux au Japon font un travail à mi-temps. Ceci dit, il y a des conditions à remplir pour pouvoir travailler tout en étudiant. Par ailleurs, les étudiants étrangers ont un nombre spécifique d’heures de travail quotidiennes et mensuelles autorisées. Celles-ci varient varient selon que vous étudiez ou que vous êtes en vacances d’été.

Le permis de travail pour les étudiants au Japon

Les étudiants étrangers doivent suivre les recommandations suivantes pour pouvoir travailler et étudier en même temps au Japon :

  • Vos heures de travail n’empiètent pas sur vos heures de cours.
  • Vous avez une dérogation officielle qui vous autorise à dépasser la durée de travail permise par votre visa étudiant. Vous pouvez obtenir cette dérogation au bureau régional de l’immigration de votre localité. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de cette autorisation si vous travaillez comme assistant de recherche ou assistant d’un professeur dans votre université.
  • Vous ne pouvez pas dépasser les 28 heures de travail par semaine durant vos études universitaires. Cependant, durant les vacances, vous avez droit à 8 heures maximum par jour. Si vous voulez plus d’heures, vous devrez vous procurer un autre formulaire de demande de dérogation vous permettant de travailler plus de 28 heures par semaine pendant vos études.

Consulter cette liste des bureaux régionaux de l’immigration au Japon

Les documents nécessaires pour demander un permis de travail

Documents requis pour étudier et travailler en meme temps au Japon
  • Faites une demande de dérogation pour avoir des heures de travail dépassant ce qui est autorisé par votre visa étudiant. Vous pouvez obtenir le formulaire dans les bureaux régionaux de l’immigration.
  • Un document indiquant les activités supplémentaires de l’étudiant. Par exemple, vous pouvez fournir une lettre de votre employeur indiquant son souhait de vous embaucher.
  • Une copie de votre visa ou une « Zairyu card ». Cette carte de résident étranger est un document que tout étranger sur le sol japonais doit avoir.
  • Une copie de votre passeport.
  • Une copie de votre certificat d’aptitude que vous deviez avoir demandé préalablement avec votre visa. Pour plus d’informations, consultez notre article sur comment obtenir un visa étudiant au Japon.
  • Un document qui atteste votre identité de demandeur. Si vous avez une carte d’étudiant, celle-ci fera l’affaire.
  • Les lois et réglementations n’autorisent pas les étudiants internationaux à travailler dans l’industrie des divertissements pouvant porter atteinte à la décence publique. Par exemple, les étudiants étrangers n’ont pas le droit de travailler dans les bars même pour faire du service client.

Comment trouver un travail à mi-temps ?

Pour travailler à mi-temps et étudier au Japon, vous avez plusieurs façons de trouver un emploi rémunéré via :

  • Le bureau des étudiants étrangers de votre université ou école supérieure.
  • Les annonces dans les journaux ou revues sur l’emploi.
  • Les agences de placement.
  • Vos amis et connaissances.
  • Les panneaux d’affichage à l’université, écoles ou dans les logements universitaires.

Les sites d’emploi au Japon

About Herilalao

Spécialiste en traduction Anglais-Français et en création de contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.