jeudi , mai 6 2021

Études de Médecine en France – le guide ultime pour 2021

C’est un fait, faire des études de médecine en France présente une grande opportunité pour ceux qui étudient cette discipline. En effet, la France représente la destination prisée de plus de 18000 étudiants de différentes nationalités chaque année.

De plus, les études de médecine dans les universités de France mettent l’accent aussi bien sur la pratique que sur les études théoriques.

Nous allons ainsi vous donner plusieurs détails relatifs aux études de médecine et médecine dentaire en France. Suivez le guide !

Combien d’années faut-il pour devenir médecin en France ?

En France, il faut faire 9 années d’études pour étudier la médecine générale. Par ailleurs, cela nécessite entre 10 à 12 ans d’études pour les spécialistes comme les chirurgiens ou pédiatres.

Le système des études médicales en France

Essentiellement, les études de médecine en France se divisent en trois parties (les bases du médical, l’externat et l’internat). Cela débouche sur un diplôme d’État (DE) de docteur en médecine.

Premier cycle (DFGSM)

Le premier cycle consiste en deux années académiques après le PACES (Première Année Commune des Études de Santé). A noter que durant cette année préparatoire, le même programme est dispensé pour tous les étudiants en médecine, pharmacologie, médecine dentaire, infirmiers et physiothérapie.

Vous accédez au premier cycle après avoir passé un concours d’accès aux études médicales pour entrer en deuxième année. Il est important de noter que seulement la moitié des étudiants de première année auront la chance de passer en deuxième année.

De plus, le pourcentage maximum d’étudiants étrangers hors Union Européenne admis au concours est limité à 8% du nombre total d’étudiants.

La condition à remplir est que le diplôme de l’étudiant soit égal ou supérieur à celui du dernier étudiant français accepté. À la fin du premier cycle, l’étudiant décroche un Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales (DFGSM).

Deuxième cycle (DFASM)

Le deuxième cycle dure 3 ans et débouche sur un Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (DFASM). Pour arriver en troisième cycle, les étudiants en médecine doivent passer les ECNi (épreuves nationales classantes informatisées) qui déterminent la spécialité et la ville où ils vont faire leur internat.

Une fois qu’ils ont passé ces examens et en fonction de leurs notes, les étudiants peuvent suivre la spécialité qu’ils ont choisi.

Troisième cycle (DE et DES)

En troisième cycle, appelé « Internat », vous avez le choix entre la Médecine Générale et d’autres spécialités. Au bout de vos études, vous décrochez un DE (Diplôme d’Études) en médecine assorti d’un DES (Diplôme d’Études Spécialisées) dans la spécialité que vous avez choisie.

Il faut 3 années d’internat pour devenir médecin généraliste et 4 à 6 ans pour les autres spécialités. À la fin de l’internat, il est possible de se « sur-spécialiser » et obtenir un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires) au bout de 2 années d’études supplémentaires. Au bout de ses études, l’étudiant devra alors soutenir sa thèse d’exercice afin d’obtenir son diplôme de doctorat en médecine.

Après les différents cycles d’études de médecine en France et leurs durées respectives, voici les conditions pour accéder à ces études.

Les conditions pour étudier la médecine en France

Avez-vous rempli les conditions nécessaires pour faire des études de médecine en France ?

Voyez par vous-même …

La procédure pour candidater aux études universitaires de médecine en France dépend du pays d’origine de l’étudiant. Ainsi, aucune personne venant de l’Union Européenne ou de l’Espace Économique Européenne n’a besoin de visa pour étudier. L’étudiant peut s’inscrire directement à l’université ou l’école supérieure de son choix.

Par contre, les étudiants qui viennent des pays hors Union Européenne ont besoin d’un visa, nécessitant qu’ils passent par Campus France.

Pendant sa première année d’études, l’étudiant international a seulement besoin de montrer son visa pour justifier sa présence sur le territoire français.

Cependant, il doit s’inscrire auprès de l’Office de l’immigration dans les 30 jours suivant son arrivée et effectuer un examen médical pour compléter les procédures administratives relatives à son visa. À partir de sa deuxième année d’études, il doit faire la demande d’un permis de séjour.

Par ailleurs, l’étudiant doit absolument avoir un diplôme de fin d’études secondaires et parler couramment le français. Pour le deuxième point, l’étudiant peut, si c’est nécessaire, s’inscrire à des cours de français offerts par les centres privés.

En outre, un étudiant qui souhaite faire ses études de médecine en France doit déjà commencer par apprendre la langue française avant de s’y rendre.

Les examens à passer avant de vous inscrire dans une université française

L’étudiant est tenu de passer l’un des examens suivants pour pouvoir s’inscrire dans une université française :

Diplôme d’Études en Langue Française (DELF) et Diplôme Approfondi de Langue Française (DALF)

Ces diplômes témoignent des compétences de l’étudiant en langue française. Ils sont valides à vie et sont reconnus dans le monde entier.

En outre, ils sont nécessaires à la recherche d’emploi en France ou dans un pays francophone (le niveau B2, par exemple, est le niveau généralement exigé dans les universités françaises).

Test de Connaissance du Français (TCF) / Test d’Évaluation du Français (TEF)

Essentiellement, ces tests évaluent le niveau de compétence du candidat en langue française. Contrairement aux diplômes DELF et DALF valables à vie, la certification TCF n’est valable que deux ans.

Passons maintenant aux meilleures universités / facultés en France pour les études de médecine et comment s’y inscrire.

Les meilleures universités pour étudier la médecine en France

Maintenant que vous connaissez les conditions d’études, il est temps de trouver les meilleures universités dans lesquelles vous pouvez vous inscrire.

Vous trouverez ici une liste des meilleures facultés de médecine de France avec leurs sites officiels.

Université Paris Descartes

La Faculté de Médecine Paris Descartes est l’une des premières unités de formation et de recherche médicale en France. Elle brille en termes de nombre d’étudiants, de professeurs ainsi que d’unités de recherche et de résultats.

La mission principale de la Faculté de Médecine de Paris Descartes est de former, rechercher, diffuser et échanger des connaissances. En effet, chaque enseignant encourage l’émergence de la curiosité, de l’esprit critique et de la créativité des étudiants tout au long de leur cursus afin d’améliorer leurs compétences.

S’inscrire à la Faculté de Médecine Paris Descartes

Université de la Sorbonne

Cette faculté de médecine vise à répondre aux problèmes de santé en encourageant la recherche dans diverses disciplines. Elle s’occupe en plus de former les futurs médecins et de nombreux professionnels de la santé.

S’inscrire à la L’Université de la Sorbonne

Université de Bretagne Occidentale

La faculté s’occupe de former les professionnels de la santé, dont les médecins ainsi que les biologistes.

S’inscrire à l’Université de Bretagne Occidentale

Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

La Faculté de médecine de Montpellier a été créée au XIIIe siècle et est la plus ancienne faculté de médecine en activité du monde.

Elle offre à ses étudiants un large éventail de disciplines médicales, dont l’orthoptie et l’orthophonie en passant par d’autres disciplines scientifiques et médicales.

Par ailleurs, les études se déroulent à Montpellier ou à Nîmes, sur un campus très bien équipé, qui allie tradition et modernité.

La faculté délivre 132 diplômes universitaires (DU) et inter-universitaires (DIU). Elle propose en plus aux étudiants en médecine 11 disciplines regroupant une trentaines de spécialités débouchant sur un DES.

S’inscrire à la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Faculté de Médecine de Strasbourg

La faculté compte plus de 40 000 étudiants et plus de 4 000 chercheurs dans plusieurs domaines. Le pourcentage d’étudiants étrangers à l’université est d’environ 19,4 % du total des étudiants.

S’inscrire à la Faculté de Médecine de Strasbourg

Faculté des Sciences Médicales et Paramédicales Aix-Marseille Université

Depuis Octobre 2018, la faculté de médecine de Marseille est devenue la Faculté des Sciences Médicales et Paramédicales (SMPM). Elle offre des formations en médecine, en maïeutique, en sciences de la réadaptation ainsi qu’en sciences infirmières.

La recherche fait aussi partie des points forts de la faculté. Elle possède alors 16 unités de recherche labellisées dans différents domaines. Ces domaines incluent les maladies infectieuses avec son Institut Hospitalo-Universitaire (IHU). Il y a aussi la génétique, l’oncologie/immunologie, la santé publique, les sciences humaines et sociales, l’imagerie médicale et l’anthropologie.

La faculté prévoit d’ajouter une unité de recherche dans le domaine des neurosciences. Elle prévoit une structure unique, en un seul lieu situé à proximité des centres hospitaliers.

S’inscrire à la Faculté de Médecine de Marseille

Est-ce que c’est possible d’étudier la médecine en anglais en France ?

Malheureusement, les études de médecine dans les universités publiques de France sont dispensées en français uniquement. La maîtrise de la langue est donc la principale barrière à franchir pour les étudiants internationaux qui veulent étudier en France.

En revanche, pour attirer les étudiants étrangers du monde entier, un groupe d’universités et de facultés de médecine privées propose des programmes d’enseignement en anglais.

Mais il faut payer un coût d’étude qui varie d’une université ou faculté à une autre, selon la spécialité ou le niveau de formation.

Parmi ces universités, il y a par exemple :

La Faculté de médecine de l’université de Tours

Le coût des études de médecine en France

Selon une étude de l’Association Nationale des Étudiants en Médecine de France (ANEMF), les étudiants inscrits en PACES paient en moyenne 6000€ en frais d’inscription et en cours privés.

ANEMF a aussi estimé que les dépenses s’élèvent à plus de 5000 euros en PACES et à 4000 euros pour les étudiants de troisième année.

Ajoutez à cela les dépenses liées aux études d’environ 260 euros. Ce budget comprend les livres et tout le matériel approuvé pour les études médicales. En plus de ces coûts, les charges sociales sont d’environ 500 euros par an. Les frais de logement des étudiants et autres dépenses sont à calculer.

En savoir plus sur les coûts des études et de la vie en France

Découvrez aussi comment avoir un logement étudiant en France

Les bourses pour faire des études de médecine en France

Vous avez besoin de soutien pour financer vos études en France ?

La plupart des étudiants diront oui …

Vous pouvez faire une demande de bourse pour étudier la médecine en France, dont les bourses d’excellence offertes par les facultés de médecine. Généralement, il s’agit de bourses dédiées aux études de troisième cycle (spécialisation) ou post-doctorales.

Ces bourses sont accordées selon le mérite et après l’examen des dossiers des étudiants par le comité d’évaluation.

Cette fois encore, il vous faut y penser en avance. Gardez déjà en tête que c’est difficile à décrocher, particulièrement pour les étudiants internationaux. Cependant, plus votre niveau de scolarité est élevé, plus vous avez de chances de l’obtenir.

Découvrez aussi d’autres bourses d’études que vous pouvez obtenir en France

Le visa étudiant

Après vous être inscrit dans une université française, vous devez faire une demande de visa étudiant en France.

En savoir plus sur le sujet du visa étudiant en France

Les études de médecine dentaire en France

Vous avez envie de devenir dentiste ?

La durée des études de chirurgie dentaire (ou médecine dentaire) en France est de 6 ans. Par contre, il faut compter 9 ans pour ceux qui veulent se spécialiser davantage (par exemple en orthodontie).

Les études en chirurgie dentaire en France commencent avec le PACES. En moyenne, 30% des étudiants sont reçus après le concours.

Depuis le début de l’année universitaire 2019-2020, le nombre de places disponibles est de 1320.

Premier cycle : deuxième et troisième année

Au premier cycle d’études, le programme de formation est axé sur les connaissances de base nécessaires à la prévention, au diagnostic et au traitement des maladies de la bouche, des dents et des mâchoires : anatomie dentaire et maladies dentaires infectieuses. En outre, il y a des leçons telles que la santé publique, l’hygiène, la prévention ou l’imagerie médicale.

Les étudiants ont droit à des travaux pratiques de simulation pour développer leurs compétences manuelles. Un stage de 4 semaines en soins infirmiers permet aux étudiants de se familiariser avec les techniques de soins, premiers secours et sur le fonctionnement d’une équipe médicale.

À la fin de ce cycle, les étudiants décrochent un DFGSO (diplôme de formation générale en sciences odontologiques).

Deuxième cycle : quatrième et cinquième année

À partir de la quatrième année, les cours de base sont approfondis et complétés par d’autres matières telles que la santé publique dentaire, l’odontologie légale et l’anesthésiologie.

En principe, l’étudiant passe la plus grande partie de sa formation en stage. La plupart se déroulent dans le centre de santé ou les services dentaires du centre hospitalier universitaire (CHU) dont l’université est partenaire.

En fin de cycle, les étudiants obtiennent un DFASO (diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques)

Troisième cycle : après la cinquième année

A la fin du cinquième année, les étudiants ont deux options :

  • Continuer avec un cycle court d’un an à l’issue duquel ils obtiennent un Diplôme d’Études (DE) de docteur en chirurgie dentaire. Ce qui est le choix de 90% des étudiants.
  • Choisir l’internat en passant par un concours national. Ils ont alors accès à 3 spécialités au choix en fonction de leur classement au concours : orthodontie (en 3 ans), médecine bucco-dentaire (en 3 ans également) et chirurgie oral (en 4 ans)

Cette formation longue permet, en plus du diplôme national de chirurgie dentaire, d’obtenir un DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées)

Il est évident que les études de médecine en France font partie des spécialités les plus prisées par les étudiants. Ne serait-ce que pour les avantages que le pays offre mais aussi la qualité des universités et institutions d’enseignement.

À noter que seulement 15 à 20 % des étudiants de première année (PACES) passent en deuxième année. C’est pourquoi la persévérance et le travail acharné sont les maître-mots si vous voulez terminer vos études comme il se doit.

About Herilalao

Spécialiste en traduction Anglais-Français et en création de contenus.

6 comments

  1. Je suis interne aux chu du Congo/Kinshasa et présentement je suis en formation dans un département français/pointe à pitre pour un durée d’une année que je trouve insuffisant.

    • Bonjour motuta mamoto ange,
      Je vous remercie pour votre témoignage, ceci dit je tiens à rappeler que le système éducatif Français est l’un des meilleurs systèmes sollicité par les étudiants internationaux.
      Je vous souhaite bon courage et je vous incite à lire les autres articles sur notre site.

      • 24/11/2020,bonsoir je suis vraiment intéressé pour aller faire ma spécialisation en chirurgie générale en France. J’ai mon doctorat en médecine guinée Conakry.

  2. Cherche une bourse d’étude de troisième cycle de médecine en maladie infectieuse et parasitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.