mardi , juillet 23 2024

Le système d’enseignement supérieur et l’inscription à l’université en Grèce

L’éducation en Grèce remonte à plus de 2 000 ans. Ce pays, qui possède une longue tradition universitaire, s’est aujourd’hui fixé comme objectif principal de devenir un centre international d’éducation. De nombreux efforts ont été déployés du primaire au secondaire, mais surtout au niveau de l’enseignement supérieur. Les étudiants grecs sont aujourd’hui envoyés poursuivre leurs études à l’étranger. Et en même temps, les universités grecques ont mis en place des infrastructures d’enseignement et de recherche pour accueillir davantage d’étudiants et de chercheurs internationaux. Les établissements d’enseignement supérieur proposent de plus en plus de programmes en anglais destinés aux étudiants étrangers. Elles ont de même noué des partenariats avec des institutions de renom dans le monde entier. Voici un aperçu du système d’enseignement supérieur en Grèce et ce à quoi vous pouvez vous attendre si vous choisissez d’étudier dans ce pays.

Pourquoi aller étudier en Grèce ?

La Grèce ou Hellas se situe dans le sud-est de l’Europe, à l’intersection de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique. Porte d’entrée du Vieux Continent, le pays offre un mélange parfait entre tradition et modernité. Après des décennies de récession économique, la Grèce a désormais toutes les armes en main pour s’engager sur la voie du progrès et de l’innovation. En tant que membre de l’UE, le pays participe à présent pleinement au système politique, économique et juridique européen.

En outre, la réponse très efficace du pays à la pandémie de Covid-19 a renforcé la confiance internationale envers la Grèce. Ainsi, outre le climat méditerranéen ensoleillé, les paysages époustouflants et le riche patrimoine culturel, la Grèce s’est hissée parmi les principales destinations d’études pour les étudiants internationaux. Le développement de l’économie et de l’esprit d’entreprise des dernières années a aussi impacté même le domaine de l’éducation et de la recherche scientifique du pays.

En conséquence, le système d’enseignement supérieur de la Grèce contemporaine est plus cosmopolite et plus innovant que jamais.

Lisez également notre guide sur les principales raisons d’aller étudier en Grèce.

Faits et statistiques sur le système d’enseignement supérieur en Grèce

La Grèce a une longue tradition d’excellence académique. Avec un système scolaire vieux de plus de 2 000 ans, le paysage éducatif du pays présente de nombreux faits et chiffres significatifs qui méritent d’être mentionnés.

À commencer par le nombre d’établissements d’enseignement supérieur. En général, le système d’enseignement supérieur en Grèce se compose de deux secteurs parallèles : les universités et les instituts d’enseignement technologique. Le pays compte actuellement 24 universités d’État et 4 instituts polytechniques, qui sont à la pointe de la recherche et de l’enseignement. Pour accéder à l’enseignement supérieur, les étudiants grecs doivent passer l’examen panhellénique.

Par ailleurs, depuis 2019, les universités grecques se concentrent sur l’internationalisation. Leur but étant de se positionner dans le domaine de l’éducation mondiale, une nouvelle loi a ainsi été adoptée. Elle devra faciliter la mobilité des étudiants, promouvoir les programmes et les diplômes internationaux, favoriser les partenariats entre les universités grecques et internationales, entre autres mesures. Depuis lors, les établissements d’enseignement supérieur ont ajouté des programmes entièrement enseignés en anglais à leurs programmes en grec.

Parmi ces programmes figurent deux diplômes internationaux de médecine à l’université Aristote de Thessalonique et à l’université d’Athènes. Le pays compte également plus de 130 diplômes de master dans divers domaines, enseignés exclusivement en anglais. Toujours dans le but de promouvoir l’ouverture du système éducatif, le ministère grec de l’éducation propose des accords de validation ou de franchise pour des programmes internationaux conjoints. Ces accords sont signés entre des universités de l’Union européenne et les établissements d’enseignement supérieur grecs. Ainsi, les universités privées en Grèce ne fonctionnent généralement pas comme des institutions indépendantes. Elles sont plutôt des succursales partiellement ou complètement détenues par des institutions étrangères.

Enfin, les universités en Grèce sont financées de manière centralisée par le budget de l’État et le programme d’investissement public dans l’enseignement supérieur. Cela leur permet de ne pas facturer des frais de scolarité aux étudiants au niveau du premier cycle, du moins pour les programmes de langue grecque.

Diplômes et qualifications universitaires en Grèce

L’enseignement supérieur ou tertiaire en Grèce se fait dans les universités et les instituts polytechniques (AEI), les instituts d’enseignement technologique (TEI) et les académies pour les militaires et les membres du clergé. La durée de chaque niveau de programme dépend du type d’établissement dans lequel vous vous inscrivez.

En règle générale, vous pouvez obtenir votre diplôme de premier cycle en 4 à 6 ans, selon le domaine d’études. Les programmes de master, quant à eux, durent entre 1 et 2 ans et les doctorats entre 3 et 6 ans. Voici les types de diplômes et de qualifications que vous pouvez obtenir dans les établissements d’enseignement supérieur de Grèce :

Le diplôme de bachelor

Les universités grecques utilisent le système des crédits ECTS pour définir la durée de leurs cycles universitaires. En règle générale, les étudiants ont besoin de 240 crédits ECTS ou de 4 ans d’études pour obtenir un bachelor. Toutefois, les programmes d’agronomie, d’odontologie, d’ingénierie, de sylviculture, de pharmacologie et certains programmes de beaux-arts durent 5 ans (ou 300 crédits ECTS).

Par ailleurs, les études de médecine durent 6 ans au niveau du premier cycle. Ces durées sont les mêmes, que le programme soit enseigné en anglais ou en grec. En ce qui concerne les frais de scolarité, les diplômes de premier cycle en grec sont généralement gratuits. Les programmes anglophones, en revanche, sont payants, en fonction du type de cours.

Faire un master en Grèce

À l’issue de leurs études de troisième cycle en Grèce, les étudiants obtiennent généralement un diplôme de spécialisation de troisième cycle. Mais c’est tout simplement un diplôme de master. Ce niveau d’études vise à fournir aux étudiants des compétences spécialisées et supplémentaires dans divers domaines scientifiques. Il dure entre 1 et 2 ans et aboutit par la présentation d’un mémoire de master.

L’admission à un master en Grèce et les frais de scolarité dépendent du programme et du domaine d’études. Mais en général, les étudiants passent par un processus de sélection ou un examen oral/écrit. Le nombre de programmes de troisième cycle en anglais en Grèce augmente chaque année. La plupart d’entre eux sont proposés en collaboration avec des établissements d’enseignement supérieur étrangers.

Enfin, les étudiants qui souhaitent s’inscrire à un programme de master en Grèce doivent connaître une ou plusieurs langues étrangères, en plus du grec. Il s’agit là d’un indicateur pertinent de la qualité de l’enseignement offert dans le système d’enseignement supérieur en Grèce.

Études de doctorat

Le plus haut niveau d’éducation en Grèce conduit à l’obtention d’un doctorat. Il offre aux étudiants une spécialisation de haut niveau dans leur domaine de connaissance. Il encourage également la recherche fondamentale dans divers domaines scientifiques, renforçant ainsi la base de connaissances scientifiques du pays.

Pour être admis dans un programme de doctorat, les étudiants doivent avant tout être titulaires d’un master. Et comme pour tout autre programme de doctorat, les étudiants préparent une thèse de doctorat à la fin de leurs études.

Année universitaire et inscription à l’université en Grèce

En Grèce, le calendrier universitaire commence chaque année le 1er septembre et se termine le 31 août de l’année suivante. Il se compose de deux semestres, celui d’automne et celui de printemps. Chacun compte environs 13 semaines de cours et 2 ou 3 semaines d’examen.

Procédure d’inscription à l’université

En ce qui concerne l’admission à l’université en Grèce, les étudiants étrangers font partie des catégories spéciales de candidats qui peuvent être admis à condition que ni eux ni leurs parents n’aient la nationalité ou la citoyenneté grecque. Ils doivent donc soumettre leur candidature au ministère de l’éducation nationale et des affaires religieuses. Pour ce faire, ils doivent remplir un formulaire d’inscription en choisissant les facultés et départements de leur choix.

Voici les étapes à suivre pour déposer sa candidature :

1. Rassemblez tous les documents

Assurez-vous de consulter le site de l’université de votre choix pour connaître tous les documents nécessaires à votre inscription. En outre, tous les documents (diplômes, attestations, certificats) émanant des autorités compétentes de votre pays doivent porter le cachet de la Convention d’Apostille. La validation doit figurer sur le document original.

2. Faites approuver officiellement ces documents par le ministère des affaires étrangères et par l’ambassade grecque de votre pays d’origine.

3. Faites traduire vos documents en grec par un traducteur assermenté

4. Faites certifier vos documents par l’ambassade de Grèce de votre pays.

5. Consultez le site du ministère grec de l’éducation pour savoir comment soumettre votre candidature par voie électronique.

6. Attendez les résultats, qui sont généralement annoncés à la fin du mois d’août.

7. En cas d’approbation, entamez la procédure d’obtention d’un visa étudiant pour la Grèce.

Conditions d’admissions dans les universités grecques 

Voici les conditions générales pour l’inscription à l’université en Grèce.

Pour s’inscrire à un bachelor

Pour vous inscrire à un programme de bachelor en Grèce, vous devez fournir un certificat de fin d’études secondaires valide et vous qualifier pour les études supérieures dans votre pays. Vérifiez également la note minimale (GPA) requise par votre université pour accéder aux études de premier cycle.

Par ailleurs, il se peut que vous deviez fournir la preuve d’une bonne maîtrise du grec et d’une autre langue étrangère (anglais, français, allemand ou espagnol). Enfin, vous devez remplir les conditions requises pour le programme auquel vous postulez. Par exemple, pour un programme scientifique, vous devez avoir de bonnes notes dans les matières scientifiques au lycée.

Pour s’inscrire à un programme de master

Pour accéder au système d’enseignement supérieur grec au niveau du master, vous devez être titulaire d’un bachelor ou un équivalent. Si vous vous inscrivez à un programme en anglais et que vous n’avez jamais étudié en anglais auparavant, vous devez fournir vos résultats au test TOEFL ou IELTS. En général, le score minimum accepté pour le TOEFL est de 570 s’il s’agit d’un test sur papier et de 90 s’il s’agit d’un test en ligne. Le score minimum au IELTS est de 6,5.

Pour les études doctorales

Pour pouvoir faire des études de doctorat en Grèce, il faut être titulaire d’un master ou d’un diplôme équivalent. La moyenne minimale requise pour accéder aux études de deuxième et troisième cycle en Grèce est d’environ 7,5 sur 10.

About Herilalao

A versatile freelance content creator and SEO specialist, I have a passion for writing and a knack for optimizing online visibility. I help businesses and individuals enhance their online presence through engaging and well-researched content. From writing informative articles to optimizing websites for search engines, I thrive in finding ways to create and manage content that not only resonates with readers but also boosts visibility and drives organic traffic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.