mardi , juillet 23 2024

Les étudiants étrangers peuvent-ils travailler en Croatie ?

L’une des bonnes raisons d’aller étudier en Croatie est le coût de vie et d’études abordables. Le pays est devenu au fil des années l’une des meilleures destinations d’études en Europe. Il va donc de soi que nous vous donnions des informations sur le visa d’études, le coût de la vie, les frais de scolarité et bien d’autres choses sur le sujet. Dans ce guide, nous parlerons du travail étudiant en Croatie, y compris les types d’emplois pour étudiants, les salaires, réglementations et stages. Cela vous donnera un aperçu complet de ce que c’est que de travailler et d’étudier en Croatie. 

Le coût de la vie et des études en Croatie

L’un des aspects les plus attrayants des études en Croatie est le coût abordable de la vie et des études. C’est du moins le cas si on compare aux prix des études en Europe occidentale, aux États-Unis ou ailleurs. Ce pays relativement jeune du sud-est de l’Europe s’est lentement, mais sûrement positionné parmi les meilleurs pays de résidence. C’est le cas non seulement pour les étudiants étrangers, mais aussi pour les nomades numériques (qui disposent même d’un type de visa spécialement conçu pour eux !)

Pour beaucoup, la principale raison est indéniablement le facteur prix qui s’ajoute au paysage à couper le souffle. Dans le cas des étudiants internationaux, c’est aussi la longue tradition universitaire de la Croatie. En effet certaines des universités du pays ont plus d’un siècle d’existence ! Ces établissements proposent des frais de scolarité variant de 1 100 euros à 12 000 euros par an pour les études de médecine. 

En ce qui concerne le coût de la vie, les étudiants dépensent en moyenne entre 400 et 700 euros par mois. Ce montant varie en fonction du type de logement et de la ville dans laquelle l’étudiant choisit de s’installer. Bien que peu élevé, les étudiants ont encore la possibilité de réduire encore plus ce montant. Cela peut se faire en décrochant une bourse ou une allocation, ou alors un job étudiant.

Voici notre revue du coût des études et des bourses d’études en Croatie

Découvrez également le coût de la vie et les possibilités de logement pour les étudiants en Croatie.

Comment faire pour travailler en Croatie ?

La réglementation en matière de visas étudiant en Croatie prévoit la possibilité pour les étudiants à temps plein de travailler à temps partiel dans les établissements d’enseignement supérieur du pays. Cette règle s’applique à tous les étudiants internationaux, qui peuvent ainsi travailler jusqu’à 20 heures par semaine. Vous pouvez consulter notre guide sur le visa étudiant en Croatie pour en savoir plus. En règle générale, c’est le service des étudiants de l’université (administré par le centre chargé des étudiants – « Student Center ») qui s’occupe de l’emploi des étudiants à temps plein. Ce service est disponible dans toutes les villes universitaires de Croatie.

Les personnes suivant des cursus de courte durée n’ont pas automatiquement le droit de travailler et d’étudier. C’est le cas des étudiants en échange ou étudiants invités. Ils doivent donc vérifier auprès de leur université s’ils peuvent travailler occasionnellement et dans quelles conditions. Pour ceux qui ont l’autorisation de travailler, ils doivent se rendre au Student Center et remplir un formulaire d’inscription. Le travail à temps partiel permet aux étudiants de mieux gérer leur budget d’études. Par ailleurs, cela leur donne l’occasion d’améliorer leurs compétences linguistiques et relationnelles, et d’acquérir une expérience professionnelle.

Job étudiant en Croatie : Par où commencer ?

Pour trouver un emploi en Croatie, les étudiants peuvent s’adresser au centre de services aux étudiants de leur université. En plus de fournir aux étudiants un logement et des repas, ce service les met en relation avec des emplois temporaires et à temps partiel. Aussi, il les met en contact avec des employeurs potentiels. Ce service, disponible dans presque toutes les villes de Croatie. Et il s’adresse aussi bien aux citoyens de l’UE qu’aux ressortissants de pays non européens. 

Lors de leur inscription au Student Center, les étudiants reçoivent une carte de membre. Les conditions sont qu’ils soient inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur, détiennent un permis de séjour valide en Croatie et ont ouvert un compte bancaire dans le pays. Les étudiants en échange sont également éligibles à l’adhésion. Il leur faut seulement fournir des documents officiels attestant qu’ils ont fait des études supérieures en Croatie.

Documents to provide to register include: 

  • Formulaire et attestation d’inscription 
  • Carte d’étudiant
  • Pièce d’identité ou passeport 
  • Contrat / certificat attestant que l’étudiant a ouvert un compte bancaire en Croatie
  • 2 photos d’identité
  • Certificat d’inscription à l’année académique en cours

Types d’emploi en Croatie pour les étudiants

Les possibilités d’emploi pour les étudiants en Croatie sont nombreuses, en particulier dans les grandes villes comme Dubrovnik et Zagreb. De plus, la Croatie est l’un des rares pays à offrir des visas pour nomade numérique. Cela témoigne de l’essor de secteurs tels que les technologies de l’information dans le pays. Les étudiants internationaux intéressés par ce secteur peuvent donc y trouver leur compte. Cela leur permettra de subvenir à leurs besoins pendant leur séjour.

En outre, des domaines tels que l’architecture, le génie civil, l’enseignement des langues étrangères, l’ingénierie informatique, l’ingénierie mécanique, pour n’en citer que quelques-uns, sont en pénurie de personnel qualifié. Les étudiants dans ces domaines peuvent donc trouver, à défaut d’emplois à temps partiel, des possibilités de stage. 

Par ailleurs, les étudiants peuvent facilement travailler à la cafétéria, à la bibliothèque, au restaurant ou au service de sécurité de leur université. Ils peuvent également gagner un peu d’argent en enseignant une langue étrangère. Et s’ils sont étudiants de deuxième ou troisième cycle, ils peuvent offrir des services de tutorat à des étudiants de première année.

En dehors du campus, les étudiants peuvent trouver des emplois à temps partiel dans une station-service, dans les journaux locaux ou même sur les réseaux sociaux.

Stage en Croatie pour les étudiants internationaux

Un autre moyen efficace pour un étudiant étranger de se faire une idée du monde du travail en Croatie est d’effectuer un stage. De nombreux établissements d’enseignement supérieur et universités du pays proposent des stages dans le cadre de leurs programmes d’études. En outre, les conditions et exigences en matière de stage varient selon que l’étudiant est un ressortissant de l’UE ou non.

Citoyens de l’UE 

Les étudiants de l’UE sont autorisés à effectuer un stage d’une durée de 3 à 12 mois, rémunéré ou non. Ils ont également droit à un contrat de stage. Celui-ci décrit la durée, les objectifs, les résultats, la formation, le mentorat et les dispositions financières qui vont avec le stage. Le contrat vise par ailleurs à garantir que le stagiaire s’engage à évoluer professionnellement tout au long de son stage. Il permet aussi de le protéger contre toute forme d’exploitation.

Les mêmes conditions d’entrée à des fins d’études s’appliquent aussi. Si leur séjour en Croatie dure moins de trois mois, ils n’ont pas besoin de visa. Toutefois, ils doivent enregistrer leur séjour dans les 30 jours suivant leur arrivée dans le pays. Cela permet non seulement de légaliser leur séjour, mais aussi de leur donner accès à des services tels que les soins de santé. 

Citoyens de pays non-européens

Les ressortissants non européens, en revanche, ont besoin d’un visa pour effectuer un stage en Croatie. Les règles sont les mêmes que pour le visa étudiant : un visa de type C pour un séjour de moins de 90 jours, et un visa de type D pour les durées plus longues. En outre, les personnes qui séjournent en Croatie pendant plus de trois mois doivent demander un permis de séjour temporaire. Pour cela, ils doivent présenter une convention de stage, prouver qu’ils disposent de moyens financiers suffisants et prendre des dispositions pour se loger dans le pays. 

Par ailleurs, si l’étudiant effectue un stage non rémunéré en Croatie, il peut toujours travailler pendant son stage. Toutefois, il devra demander un permis de travail distinct. Les conditions du stage doivent être précisées dans la convention de stage. L’autre avantage des stages en Croatie pour les ressortissants de pays tiers est la possibilité d’explorer d’autres opportunités d’emploi ou de formation dans le pays à l’issue de leur stage.

Quel salaire pour un job étudiant en Croatie ?

Pour calculer le salaire minimum net par heure pour le travail étudiant, la formule consiste à diviser le salaire minimum brut en Croatie par 160 heures. À partir de 2024, le salaire minimum d’un étudiant en Croatie s’élève à 5,25 EUR/heure. En outre, les étudiants ont droit à une majoration de salaire de 50 % s’ils travaillent les jours fériés, le dimanche soir et les heures supplémentaires. Ils ont également droit au remboursement des frais de transport et de repas pendant ces périodes.

Par ailleurs, les étudiants étrangers qui travaillent par l’intermédiaire du Service des étudiants ont droit à une assurance maladie et à une assurance pension. Ils ont aussi droit à des services d’intermédiation du Service des étudiants. Leurs employeurs doivent alors verser un supplément de 18 % à leur salaire pour payer les services du Student Center. Et pour ajouter une protection supplémentaire, les employeurs qui mettent fin au contrat d’un étudiant pour raisons professionnelles ne peuvent pas embaucher un autre étudiant pour occuper le même poste dans les six mois.

Régulations en matière d’impôt en Croatie

Les étudiants qui travaillent à temps partiel pendant leurs études, ainsi que ceux qui effectuent des stages en Croatie, doivent payer des impôts sur le revenu. Le système fiscal qui s’applique comporte des tranches d’imposition plus basses en raison des revenus inférieurs à ceux des salariés à temps plein. En outre, les étudiants qui gagnent plus de 8 320 euros nets par an sont soumis à des règles d’imposition supplémentaires. Enfin, pour éviter qu’un même revenu soit imposé dans deux pays différents, les travailleurs de l’UE en Croatie peuvent bénéficier de crédits d’impôt ou d’exonérations dans le cadre de conventions de double imposition (DTA). 

Conseils et astuces sur le travail étudiant en Croatie

Voici quelques conseils si vous voulez travailler en tant qu’étudiant en République de Croatie :

Pour les étudiants à la recherche d’un travail à temps partiel en Croatie

Pour trouver des offres d’emploi, commencez par les locaux de l’université, en particulier pour les étudiants de première année. Il peut s’agir de la cafétéria de l’université, de la bibliothèque ou même d’un travail de soutien administratif. Travailler sur le campus permet aux étudiants de rencontrer d’autres étudiants et de mieux connaître l’université. Toutefois, il est également possible de chercher un emploi à distance dans le secteur en plein essor des technologies de l’information. 

L’environnement de travail en Croatie

Un bon moyen d’entrer avec succès sur le marché du travail tout en étudiant en Croatie est de se familiariser avec celui-ci. Il s’agit notamment de la culture et de la réglementation sur le lieu de travail.

Tout d’abord, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, le développement personnel, le travail d’équipe et la collaboration sont des valeurs importantes en Croatie. La numérisation et les horaires de travail flexibles sont donc possibles et de plus en plus répandus dans de nombreux secteurs.

En outre, la Croatie a vu un nombre croissant d’entreprises internationales s’implanter ces dernières années. Cela a eu un certain impact sur la culture du travail dans le pays. La recherche de travailleurs qualifiés, dont beaucoup sont issus du système éducatif croate, s’en trouve accrue. 

Concernant les stages d’étudiants en Croatie

Lorsqu’ils effectuent un stage à l’étranger en Croatie, les étudiants internationaux peuvent améliorer leur séjour en adoptant la culture et les normes du pays en matière de travail. Ils peuvent également s’informer sur la législation croate relative au travail en général et au travail des étudiants en particulier. En outre, les étudiants peuvent améliorer leurs interactions quotidiennes avec la population locale en apprenant des rudiments de croate et en se familiarisant avec la culture. 

Pour les étudiants qui ne viennent pas de l’UE, cela va sans dire, mais ils doivent s’assurer d’avoir des copies de tous les documents officiels. Il s’agit notamment de leur pièce d’identité (généralement un passeport valide), de leur couverture d’assurance et de leur contrat de stage.

About Herilalao

A versatile freelance content creator and SEO specialist, I have a passion for writing and a knack for optimizing online visibility. I help businesses and individuals enhance their online presence through engaging and well-researched content. From writing informative articles to optimizing websites for search engines, I thrive in finding ways to create and manage content that not only resonates with readers but also boosts visibility and drives organic traffic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.