lundi , mai 27 2024

Comment obtenir un visa étudiant pour le Portugal ?

Une fois que vous avez fait votre inscription dans une école polytechnique ou une université au Portugal, l’étape suivante après acceptation est d’obtenir un visa d’étudiant. Comme toute autre formalité administrative lorsque vous vous préparez à étudier à l’étranger, vous devez vous y plonger le plus tôt possible. En ce qui concerne le visa d’étudiant au Portugal, le plus tôt vous faites votre demande, le plus tôt vous l’obtiendrez.

Découvrez la procédure et les conditions d’obtention d’un visa d’études au Portugal et épargnez-vous le stress dû au risque de rater le début de vos cours. Pour vous aider à gagner du temps et à éviter les longues recherches, nous avons rassemblé des informations cruciales sur la façon d’obtenir un visa d’étudiant au Portugal. Lisez ce qui suit pour bien vous préparer et être accepté.

Est-ce que le Portugal offre des visas aux étudiants internationaux ?

Des règles distinctes s’appliquent en fonction du pays d’origine de l’étudiant et de la durée de son séjour au Portugal. Toutefois, ces règles sont les mêmes que celles qui s’appliquent dans plusieurs pays de l’UE. Si vous êtes un citoyen de l’UE/EEE ou si vous venez d’Andorre, d’Islande, du Lichtenstein, de Norvège et de Suisse, vous n’avez pas besoin de visa d’étudiant pour le Portugal.

En outre, les étudiants de ces pays, s’ils prévoient de rester plus de 90 jours au Portugal, doivent demander un certificat d’inscription à la mairie de leur localité. Ils doivent le faire dans les trois mois suivant leur arrivée au Portugal.

En revanche, les étudiants des pays non membres de l’UE/EEE ont besoin d’un visa d’étudiant et d’un permis de séjour s’ils séjournent plus de trois mois au Portugal. En outre, les étudiants des 61 pays énumérés ici sont exemptés de visa s’ils séjournent au Portugal pendant moins de trois mois.

Types de visa étudiant au Portugal

Le type de visa d’étudiant à demander dépend de la durée de votre programme d’études ainsi que de votre nationalité. Comme nous l’avons déjà mentionné, les étudiants de l’UE/EEE et de Suisse n’ont pas besoin de visa. Il en va de même pour les étudiants des États-Unis, du Canada et de l’Australie s’ils restent au Portugal pour une durée maximale de trois mois.

Les étudiants internationaux non ressortissants de l’UE ont le choix entre trois types de visas pour le Portugal : un visa de courte durée (type C), un visa de longue durée (type D) et un visa de séjour temporaire.

  • Visa étudiant de court séjour : il est destiné aux étudiants non européens qui prévoient de suivre un programme d’études ou de recherche de moins de 90 jours au Portugal.
  • Visa de séjour temporaire : il s’adresse aux personnes qui suivent des formations d’une durée de 3 mois à 1 an. Ils peuvent échanger ce visa d’entrée contre un permis de séjour temporaire une fois au Portugal.
  • Visa d’études de long séjour : il est destiné aux personnes qui se trouvent au Portugal pour étudier ou effectuer des recherches pendant une durée de plus de 90 jours. En outre, les personnes qui demandent ce visa devront obtenir une carte de résidence à leur arrivée dans le pays.

Quels sont les documents à fournir pour obtenir un visa Portugal ?

La procédure de demande ainsi que les documents à fournir sont les mêmes pour les 3 types de visas. Vous pouvez déposer votre demande dans un centre de demande de visa, utiliser le service de visas électroniques en ligne ou passer par la voie habituelle, via l’ambassade du Portugal de votre pays d’origine.

Les documents à fournir peuvent varier un peu en fonction de l’ambassade de votre pays d’origine. Mais les documents les plus courants sont :

  • Formulaire de demande dûment rempli
  • Lettre d’acceptation de votre université
  • Passeport dont la validité est supérieure d’au moins 3 mois à celle du visa
  • Photos d’identité
  • Certificat de casier judiciaire vierge
  • Preuve de ressources financières pour couvrir les coûts de la vie au Portugal pendant la durée de votre séjour. Il peut s’agir d’un relevé bancaire ou d’une preuve de bourse d’études.
  • Confirmation des modalités d’hébergement, qui peut être un contrat de location ou une lettre d’invitation d’une famille portugaise, si vous optez pour l’hébergement chez l’habitant. Il peut également s’agir d’une confirmation de votre université si vous envisagez de séjourner dans un logement sur le campus.
  • Preuve d’une assurance internationale
  • Preuve du paiement des frais de dossier
  • les détails d’un billet d’avion aller-retour du Portugal pour la date de votre départ.

Le visa d’étudiant au Portugal ne comporte généralement pas d’exigences linguistiques. En effet, celles-ci sont déjà demandées dans le cadre de la candidature à l’université. L’admission à l’université atteste alors de votre maîtrise de la langue d’enseignement de votre programme.

Lisez ici comment se déroulent l’inscription et l’admission à l’université au Portugal.

Comment obtenir un permis de séjour au Portugal ?

Dans les trois mois suivant leur arrivée au Portugal, les étudiants internationaux non européens qui prévoient un long séjour dans le pays doivent obtenir une autorisation de séjour. Ils peuvent la demander au bureau du Service des étrangers et des frontières (SEF) de leur ville. 

Pour cette procédure, les documents à fournir sont similaires à ceux nécessaires pour le visa. Vous devez donc prendre rendez-vous via les services en ligne du SEF puis préparer les documents suivants :

  • Passeport en cours de validité avec une photocopie
  • 2 photos d’identité récentes
  • Preuve de moyens financiers pour couvrir votre séjour dans le pays
  • Confirmation d’hébergement
  • Assurance médicale
  • Lettre d’acceptation de votre université, accompagnée de preuves que vous avez payé les frais de scolarité nécessaires.

En outre, outre la demande de carte de séjour, il y a d’autres choses dont vous devez vous occuper à votre arrivée au Portugal. Il s’agit notamment de :

L’ouverture d’un compte bancaire
S’inscrire aux soins de santé portugais
installer les services publics et les télécommunications si vous louez un logement privé
Obtenir une carte SIM portugaise
L’obtention d’un numéro d’identification fiscale (NIF) auprès des autorités fiscales portugaises, qui vous servira pour toute activité officielle ou légale dans le pays.

Coût du visa étudiant au Portugal

Les frais de visa au Portugal varient en fonction du type de visa. Pour un court séjour, le visa coûtera environ 80 €. Les ressortissants d’Arménie, d’Azerbaïdjan et de Russie paient plutôt 35 €. La validité de ce type de visa est de 90 jours, ou un maximum de 90 jours sur une durée de 180 jours. En outre, vous ne pouvez pas prolonger ce visa.

En ce qui concerne les visas de séjour temporaire, qui s’adressent à ceux qui restent au Portugal pendant une période de 3 à 12 mois, le visa d’entrée vous coûtera 75 €. Par ailleurs, le permis de séjour temporaire qui accompagne ce visa vous coûtera environ 90 €. Ce visa n’est pas non plus renouvelable.

Enfin, un visa étudiant de long séjour au Portugal coûte 90 €. De plus, vous devez payer des frais de 108 € pour votre demande de permis de séjour auprès du bureau du SEF. La validité de ce visa est de 12 mois, et vous pouvez le renouveler pour la durée de votre programme, jusqu’à un maximum de 5 ans.

Visa étudiant avec conjoint

Les membres de la famille peuvent déposer une demande groupée de visa ou de permis avec l’étudiant qui vient étudier au Portugal. Ils peuvent également demander un visa séparé de regroupement familial. Les membres de la famille qui sont autorisés à se joindre à l’étudiant sont les suivants :

  • Conjoint et partenaire
  • Enfants de moins de 18 ans
  • Les enfants de plus de 18 ans qui sont à la charge de l’étudiant

Dans ce cas, le conjoint et les enfants doivent payer des droits différents et fournir leurs propres documents. En outre, leur visa et leur permis ont la même durée de validité que le visa et le permis de séjour de l’étudiant. Enfin, tous les droits accordés à l’étudiant, comme le droit de travailler, s’appliquent également aux membres de sa famille.

Comment faire pour travailler au Portugal avec un visa étudiant ?

Les étudiants qui sont citoyens de l’UE/EEE/Suisse peuvent travailler pendant leurs études au Portugal, sans aucune restriction et sans limitation d’heures. En revanche, les étudiants non ressortissants de l’UE/EEE qui ont un permis de séjour ne peuvent travailler qu’à temps partiel, jusqu’à 20 heures par semaine. Ils peuvent toutefois travailler à temps plein pendant les vacances et les congés semestriels.

En outre, les étudiants titulaires d’un visa de courte durée ou qui séjournent moins de 90 jours dans le pays ne peuvent exercer aucun emploi. Par ailleurs, avant de commencer toute activité professionnelle, les titulaires d’un visa d’étudiant doivent en informer le SEF au préalable.

Les bénéficiaires d’une bourse doivent respecter certaines conditions s’ils veulent travailler au Portugal. Veillez donc à vous renseigner auprès de l’organisme qui octroie votre bourse d’étude au Portugal.

Enfin, tout étudiant travaillant au Portugal peut être amené à payer des impôts et la sécurité sociale. Mais cela dépend du salaire qu’il gagne.

About Herilalao

A versatile freelance content creator and SEO specialist, I have a passion for writing and a knack for optimizing online visibility. I help businesses and individuals enhance their online presence through engaging and well-researched content. From writing informative articles to optimizing websites for search engines, I thrive in finding ways to create and manage content that not only resonates with readers but also boosts visibility and drives organic traffic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.