vendredi , juin 25 2021

Tests d’admission dans les facultés de médecine au Royaume Uni

Le système éducatif britannique est l’un des meilleurs au monde. Cependant, l’étude de la médecine au Royaume Uni est peut-être l’une des spécialités les plus recherchées par les étudiants étrangers.

Pour obtenir un doctorat en médecine internationalement reconnu, le candidat doit suivre toutes les étapes de sélection.

Le premier critère est les tests d’admission des facultés de médecine au Royaume Uni.

Niveau d’anglais requis

En plus de résultats scolaires élevés au secondaire et de l’obtention du baccalauréat international, les étudiants étrangers doivent prouver leur maîtrise de l’anglais. Cette étape est obligatoire avant qu’ils ne demandent leur admission dans les universités britanniques.

De nombreuses facultés de médecine privilégient l’International English Language Testing System (IELTS). La plupart des facultés de médecine britanniques obligent les étudiants étrangers à avoir un minimum de 7/10 dans les quatre catégories : lecture, écriture, expression orale et écoute.

Connaissez plus sur le test IELTS.

Les élèves dont la langue maternelle est l’anglais sont exemptés de ce test.

Conditions requises pour les tests d’admission dans les facultés de médecine au Royaume Uni

Les candidats internationaux doivent passer l’un des trois tests d’admission dans les facultés de médecine au Royaume Uni existants. Ces tests varient selon l’université dans lequel l’étudiant prévoit suivre ses études.

Les tests sont souvent en ligne, donc les résultats du test sont automatiquement envoyés à l’UCAS.

Par la même application, les étudiants sélectionnés reçoivent les invitations pour l’entretien.

Ensuite, les universités font un entretien en ligne via Skype, ou demandent aux étudiants de venir à l’université et de passer un entretien personnel. Cela dépend du règlement de chaque établissement.

Ces 3 tests sont :

Test BMAT pour les études de médecine au Royaume Uni

Le test d’admission BMAT pour les facultés de médecine du Royaume-Uni , est une condition d’entrée pour sept collèges. Leurs noms sont disponibles sur le site Web du BMAT.

Ce test vise à tester les capacités du candidat en analyse, en mathématiques et en connaissances scientifiques. Pour passer ce test, les étudiants doivent s’inscrire après avoir soumis leur candidature via l’UCAS.

Les frais pour ce test sont de 115 £ pour les étudiants étrangers.

Enfin, les candidats doivent passer ce test en septembre ou en octobre, et les facultés de médecine concernées recevront directement les résultats.

Test UCAT pour les études de médecine au Royaume Uni

25 facultés de médecine en Grande-Bretagne (listées sur ce site web) utilisent le score obtenu au test UCAT comme critère d’admission. Ce test est axé sur l’évaluation des aptitudes scolaires et du professionnalisme des candidats. En également, d’évaluer leur capacité à comprendre les situations de vie et les comportements nécessaires pour réussir en médecine.

Ce test permet aux universités de trouver des étudiants hautement qualifiés. Le coût de cet examen est de 115 £, comme pour le test BMAT.

En tout, le test dure deux heures. Les candidats doivent terminer l’examen au début d’octobre de l’année universitaire au cours de laquelle ils présentent leur demande.

Le test GAMSAT pour étudier la médecine au Royaume Uni

Ce programme australien aide les universités à sélectionner les candidats les plus qualifiés et les plus professionnels.

En effet, le test évalue la capacité du candidat à mener des études intellectuelles de haut niveau et à interpréter et comprendre les concepts dans les contextes sociaux et culturels lui permettant de travailler comme médecin. Parallèlement, il teste le niveau du candidat en chimie, biologie et physique.

Les candidats doivent passer le GAMSAT en septembre de l’année universitaire en cours.

Le coût de cet examen est entre 60 £ et 265 £.

En conclusion, le test d’admission aux études de médecine au Royaume-Uni est l’une des étapes les plus difficiles pour les étudiants étrangers.

Ajoutez à cela les frais d’examen et les coûts associés aux études au Royaume-Uni, qui peuvent être très coûteux dans l’ensemble.

Heureusement, les étudiants peuvent bénéficier de bourses d’études dédiées aux études de médecine en Grande-Bretagne.

En effet, un large éventail d’organismes gouvernementaux et privés proposent des bourses pour aider les étudiants étrangers à payer les frais de subsistance et de scolarité.

About Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.