dimanche , mai 22 2022

Travailler pendant les études en Russie

Tout d’abord, auparavant, le gouvernement russe n’autorisait pas les étudiants étrangers à travailler pendant leurs études en Russie. Mais, avec le nombre croissant d’étudiants étrangers qui viennent en Russie et l’augmentation de l’activité économique, les autorités russes ont pris une nouvelle procédure pour accorder un permis de travail spécial aux étudiants étrangers.

Cette procédure vise non seulement à permettre aux étudiants étrangers de travailler légalement, mais aussi à leur permettre d’acquérir l’expérience professionnelle nécessaire dans les entreprises russes.

Permis de travail pour les étudiants étrangers en Russie

Les permis de travail ne sont délivrés qu’aux étudiants à plein temps des universités qui ont une accréditation d’État. Et de fait, toutes les universités publiques et la plupart des universités privées ont cette accréditation.

Toutefois, le travail de l’étudiant doit être le même que celui indiqué sur le permis de travail et dans la zone ou la ville de l’université où il étudie.

Validité du permis de travail

Les permis de travail pour les étudiants étrangers sont valables un an. Ensuite, ils doivent le prolonger après la fin de l’année. En outre, en cas d’abandon de l’étudiant, le permis de travail est annulé.

Quant au changement de lieu de travail pendant la durée de validité du permis, l’étudiant peut le faire facilement sans avoir besoin d’obtenir un nouveau permis. L’étudiant doit informer le service des migrations des changements dans un délai maximum de 7 jours.

Documents requis

Il est devenu plus facile pour les étudiants étrangers d’obtenir un permis de travail après la diminution du nombre de documents requis.

En effet, le bureau régional de l’Administration Générale pour les Questions de Migration du Ministère de l’Intérieur de Russie est l’autorité responsable de la délivrance du permis. Les documents suivants sont nécessaires pour que l’étudiant étranger puisse étudier et travailler en Russie :

  • Passeport
  • Carte de migration
  • Réception du paiement des frais (3 500 roubles)
  • Contrat de travail
  • Certificat médical confirmant le statut séronégatif, l’absence de maladies infectieuses ou de toxicomanie
  • Une déclaration d’une université confirmant que l’étudiant s’est inscrit à un cours de base à plein temps

Que se passe-t-il si l’étudiant a travaillé sans permis ?

Les étudiants étrangers qui travaillent sans permis s’exposent à des sanctions financières qui varient entre 2 000 et 5 000 roubles. De plus, dans les régions de Moscou, Saint-Pétersbourg et Leningrad, l’étudiant peut être sanctionné par une amende de 5 000 à 7 000 roubles et être expulsé de Russie.

Maintenant que vous savez que vous pouvez travailler pendant vos études en Russie, consultez également les articles suivants :

Les meilleures universités de Russie

Comment s’inscrire dans une université russe

Le Logement étudiant en Russie

About Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.