lundi , mai 27 2024

Peut-on travailler aux Pays-Bas en tant qu’étudiant ?

Aux Pays-Bas, il existe des règles que vous devez respecter si vous souhaitez travailler et étudier en même temps. Avez-vous besoin d’un permis de travail ? Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir travailler en tant qu’étudiant ? Combien d’heures les étudiants sont-ils autorisés à travailler aux Pays-Bas ? Voici les réponses à ces questions et à bien d’autres encore. 

Les étudiants étrangers peuvent-ils travailler aux Pays-Bas ?

La réponse est oui. Et même que beaucoup d’étudiants travaillent pendant leurs études pour gagner un peu d’argent supplémentaire afin de couvrir leurs frais de subsistance. Mais travailler et étudier en même temps en Hollande est aussi un excellent moyen de rencontrer des gens et de se familiariser avec la société néerlandaise.

Les conditions et le nombre d’heures de travail autorisées dépendent toutefois principalement de la nationalité de l’étudiant. Par ailleurs, ceux qui doivent effectuer un stage dans le cadre de leurs études n’ont pas besoin d’un permis de travail. 

En outre, il existe quelques documents obligatoires que les étudiants doivent préparer pour pouvoir étudier et travailler en même temps aux Pays-Bas. L’un d’eux est d’avoir un régime d’assurance maladie. Nous vous proposons d’en savoir plus sur ce sujet, alors continuez à lire !

Lisez notre guide sur les frais de scolarité et le coût de la vie aux Pays-Bas pour les étudiants. 

Combien d’heures les étudiants internationaux peuvent-ils travailler aux Pays-Bas ?

Le nombre d’heures de travail dépend du pays d’origine de l’étudiant. Les ressortissants de l’UE/EEE et de la Suisse peuvent travailler à temps plein sans aucune restriction. Ils n’ont pas non plus besoin de demander un permis de travail tant qu’ils respectent la loi néerlandaise sur les heures de travail (ATW). 

Les étudiants internationaux non européens, quant à eux, ne peuvent travailler plus de 16 heures par semaine pendant l’année universitaire. Ils peuvent toutefois travailler à temps plein pendant les vacances (juin, juillet et août), à condition d’avoir un permis de séjour valide. 

En outre, leur employeur potentiel doit demander un permis de travail leur permettant de travailler et d’étudier aux Pays-Bas. Mais avant de faire cette demande, l’employeur doit prouver qu’il n’y a pas de ressortissants néerlandais ou de l’UE/EEE/Suisse capables de faire le travail.

Conditions pour travailler et étudier en même temps en Hollande

Les étudiants citoyens de l’Union européenne qui veulent travailler et étudier aux Pays-Bas doivent être couverts par une assurance maladie. S’ils n’en ont pas, une carte européenne d’assurance maladie suffira. En outre, ils ont également besoin d’un numéro de service néerlandais (BSN), un identifiant unique que les compagnies d’assurance demanderont pour la demande d’assurance maladie. 

Pour plus de détails, consultez notre guide sur l’assurance maladie pour étudiants aux Pays-Bas.

Les étudiants non européens, quant à eux, ont besoin, en plus de l’assurance obligatoire et du BSN, d’un permis de séjour. Vous devez demander ce permis dans les trois semaines suivant votre arrivée aux Pays-Bas. 

Demande de numéro de sécurité sociale BSN

Les étudiants étrangers qui prévoient de rester plus de quatre mois aux Pays-Bas doivent s’inscrire comme résident auprès de leur municipalité. Ils seront alors inscrits dans la base de données des dossiers personnels néerlandais, ce qui leur permettra d’obtenir un numéro de service aux citoyens ou BSN.

Ce numéro d’identité est également requis lorsque les étudiants ouvrent un compte bancaire ainsi que d’autres documents importants liés à l’assurance maladie, au travail, aux impôts et aux stages aux Pays-Bas.

La demande de BSN doit être effectuée le plus tôt possible pour éviter tout retard. Certaines universités peuvent faciliter l’inscription municipale lors de journées d’accueil spéciales pour les étudiants internationaux. Vérifiez donc si votre université a pris des dispositions à cet égard.

Autre conseil : tenez-vous toujours prêt ! Assurez-vous d’avoir tous les documents dont vous avez besoin pour cette inscription afin d’éviter tout problème en cours de route. 

Ouvrir un compte bancaire pour étudiants

Si vous voulez travailler et étudier en même temps aux Pays-Bas, vous aurez besoin d’un compte bancaire pour recevoir votre salaire. Il en va de même si vous souhaitez effectuer un stage en Hollande. Cela vous sera également très utile puisque de nombreux magasins du pays ont cessé d’accepter l’argent liquide. 

Comment obtenir un permis de travail pour les étudiants étrangers aux Pays-Bas ?

Aux Pays-Bas, la démarche pour l’obtention du permis de travail (TWV) est toujours effectuée par l’employeur, jamais par l’étudiant. Il le fait auprès de l’Agence néerlandaise d’assurance des employés (UWV). En outre, la demande doit être faite au moins 5 semaines avant le début du travail. 

En outre, l’étudiant ne doit en aucun cas commencer à travailler sans une TWV, sous peine d’être dans l’illégalité. Dans ce cas, il risque de perdre son permis de séjour et l’employeur serait soumis à de lourdes amendes. La demande d’un permis de travail étudiant est gratuite aux Pays-Bas. Et le contenu du document est spécifique au type de travail et à l’employeur pour lequel il est délivré. 

Par ailleurs, si l’étudiant travaille plus d’heures que ce qui est autorisé, l’inspection néerlandaise SZW doit en informer le service d’immigration et de naturalisation (IND). L’IND contrôle alors la progression des études de l’étudiant pour vérifier s’il a obtenu les crédits nécessaires pour ses cours. Pour conserver leur permis de séjour, les étudiants internationaux doivent obtenir au moins 50 % du nombre de crédits annuels requis.  

En savoir plus sur le visa étudiant et permis de séjour aux Pays-Bas.

Stage aux Pays-Bas pour les étudiants hors UE

Les étudiants qui doivent effectuer des stages dans le cadre de leur programme d’études ou en rapport avec celui-ci n’ont pas besoin d’un permis de travail. Ils ont plutôt besoin d’une convention de stage. En fait, ils ont toujours besoin d’une assurance maladie, mais le permis de travail n’est pas nécessaire. En outre, la convention de stage doit comporter la signature de l’université d’accueil, de l’employeur du stage et bien sûr de l’étudiant. 

Travailler en tant que travailleurs indépendants

Aux Pays-Bas, vous pouvez également étudier et travailler en tant qu’indépendant, pour autant que vous remplissiez les conditions requises pour conserver votre permis de séjour. Dans ce cas, la limite de 16 heures par semaine ne s’applique plus. Vous pouvez travailler autant d’heures que vous le souhaitez.

En outre, les étudiants qui exercent une activité indépendante n’ont pas besoin d’un permis de travail. En revanche, ils doivent s’inscrire auprès de la Chambre de commerce néerlandaise (KVK).

Comment trouver un job étudiant aux Pays-Bas ?

À moins que vous ne viviez dans des grandes villes comme Rotterdam ou Amsterdam, trouver un job étudiant peut s’avérer un peu difficile si vous ne parlez pas le néerlandais. Cependant, c’est difficile, mais pas impossible, à condition de faire une recherche d’emploi par les bons canaux. Commencez par prendre contact avec le département en charge du travail étudiant de votre université. 

En dehors des cours, les plateformes en ligne de recherche d’emploi comme LinkedIn peuvent être utiles. Il existe également des sites web tels que Undutchables ou studentjobs.nl qui sont très utiles, surtout si vous ne parlez pas encore le néerlandais. La troisième option consiste à vous rendre dans une agence de placement dans la ville où vous vivez. Les plus populaires sont Randstad ou Tempo Team. 

Bien entendu, pour augmenter vos chances de décrocher un emploi étudiant, veillez à rédiger un bon CV ainsi qu’une lettre de motivation unique pour chacune de vos candidatures. 

Les types d’emploi étudiant aux Pays-Bas

La disponibilité des emplois étudiants aux Pays-Bas dépend de la taille de la ville dans laquelle vous vivez. Plus la ville est petite ou plus le nombre d’habitants est faible, plus les possibilités d’emploi sont réduites. C’est notamment le cas si vous envisagez de décrocher un emploi en contact avec les gens, comme un livreur ou un serveur. 

Mais les étudiants étrangers aux Pays-Bas peuvent également travailler dans leur université en tant qu’assistant de professeur ou assistant de recherche, en tant que préposé à la bibliothèque ou en tant que coach pendant la période d’orientation des étudiants étrangers. En outre, en tant qu’indépendants, les étudiants peuvent travailler comme monteur vidéo ou tout autre emploi en rapport. 

Combien les étudiants étrangers peuvent-ils gagner aux Pays-Bas ?

Les étudiants étrangers aux Pays-Bas peuvent gagner entre 6 et 10 euros par heure pour un emploi à temps partiel. En outre, les Pays-Bas n’ont pas de salaire minimum à l’échelle nationale. La fourchette de salaire des étudiants dépend de leur âge. Par exemple, ceux qui ont 21 ans ou plus gagnent en moyenne 10,6 euros par heure. 

Par ailleurs, aux Pays-Bas, il existe deux types de salaires pour le travail étudiant : l’âge minimum légal et l’âge minimum pour les jeunes. L’âge minimum légal concerne les travailleurs âgés de 21 ans et plus. Ceux qui ont entre 15 et 21 ans reçoivent en revanche le salaire minimum jeune, qui est un salaire qui leur évite d’être sous-employés

Les étudiants qui travaillent paient-ils des impôts aux Pays-Bas ? 

La réponse est oui ! Toute personne qui a un emploi à temps partiel ou à temps plein aux Pays-Bas doit payer des impôts. Et les étudiants ne font pas exception. 

Il s’agit d’abord d’un impôt sur le revenu, que les étudiants doivent déclarer dans leur déclaration d’impôt annuelle, en ligne sur la plateforme du bureau des impôts néerlandais. Ceux qui travaillent en entreprise verront leur impôt sur le revenu retenu par leur employeur. Il s’agit de l’impôt sur les salaires qui fait partie de la taxe sur les salaires. 

La taxe sur les salaires, quant à elle, se compose de tous les impôts et autres contributions que l’employeur déduit du salaire de l’étudiant. Cela comprend les cotisations d’assurance nationale pour les pensions, les allocations de chômage et autres prestations.  Pour les étudiants indépendants, l’impôt sur le revenu doit être calculé puis payé via la déclaration d’impôt annuelle. 

Travailler aux Pays-Bas après les études

Les options de travail post-études pour les étudiants internationaux aux Pays-Bas comprennent une prolongation d’un an de leur permis de séjour. Il s’agit du permis pour une année d’orientation qui permet aux diplômés non européens de rester aux Pays-Bas et d’y chercher un emploi.

Pendant ces 12 mois, ils ont librement accès au marché du travail néerlandais, de même que leur conjoint/partenaire. En outre, le titulaire d’un permis pour une année d’orientation a plus de chances d’obtenir ultérieurement un permis de séjour pour travailleurs hautement qualifiés aux Pays-Bas. 

Pour pouvoir bénéficier de la prolongation du permis d’un an, les étudiants doivent remplir l’une des conditions suivantes : 

  • Avoir obtenu une licence, un master ou un doctorat au cours des 10 derniers mois au moins
  • Avoir terminé un programme de master Erasmus Mundus
  • Être diplômé d’un des 200 meilleurs établissements au monde
  • Avoir fait de la recherche scientifique et avoir un permis de séjour en tant que migrant hautement qualifié aux Pays-Bas.

Articles associés : 

L’enseignement supérieur aux Pays-Bas : structure, diplômes, systèmes de notation,…

Pourquoi faire des études aux Pays-Bas.

About Herilalao

A versatile freelance content creator and SEO specialist, I have a passion for writing and a knack for optimizing online visibility. I help businesses and individuals enhance their online presence through engaging and well-researched content. From writing informative articles to optimizing websites for search engines, I thrive in finding ways to create and manage content that not only resonates with readers but also boosts visibility and drives organic traffic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.