lundi , février 5 2024

Travailler en tant qu’étudiant étranger en Belgique

Située au centre de l’Europe, la Belgique, bien qu’assez petite, a une influence mondiale. Siège de plusieurs organisations internationales, le pays n’est pas seulement une destination de voyage incontournable, c’est aussi une destination d’étude populaire. Nous avons déjà abordé les bonnes raisons d’aller étudier en Belgique. L’une d’entre elles est le coût abordable des études. Et pour les étudiants internationaux qui souhaitent une plus grande autonomie financière, il y a aussi la possibilité de trouver un job étudiant en Belgique.

Les étudiants étrangers peuvent-ils travailler en Belgique pendant leurs études ?

La réponse est oui ! En Belgique, tous les étudiants internationaux, même ceux qui ne font pas partie de l’Espace économique européen (EEE), peuvent travailler et étudier en même temps. Il leur suffit de respecter certaines conditions tout en disposant d’un permis de séjour en cours de validité. 

Pour pouvoir travailler et étudier en Belgique, vous devez : 

  • Être un étudiant inscrit dans une école ou une université en Belgique. Vous pouvez fournir un certificat de votre établissement pour prouver que vous êtes un étudiant officiel.
  • Avoir l’âge requis pour pouvoir occuper un emploi (au moins 16 ans)
  • Ne pas travailler aux heures où vous êtes censé être en cours
  • Garder vos études en tête de vos priorités.

Job étudiant en Belgique : réglementation

Pour compléter votre budget en Belgique pendant vos études, vous pouvez travailler au maximum 20 heures par semaine. Ceci pendant l’année universitaire, mais pendant les vacances, vous pouvez travailler plus que la limite de 20 heures. En outre, les étudiants qui travaillent en Belgique ont un contingent limité à 475 heures par an pour lequel ils paient une cotisation de solidarité. 

En outre, vous pouvez exercer un job étudiant pendant la période de validité de votre permis de séjour en Belgique. Veillez donc à demander ce permis dans les 8 premières semaines de votre arrivée en Belgique. Vous avez besoin de ce permis de séjour pour demander un permis de travail, ouvrir un compte bancaire et vous déplacer en Belgique. 

Découvrez comment cela se passe en consultant notre article sur le visa étudiant en Belgique

Et bien sûr, vous ne pouvez pas travailler pendant les heures de cours ou lorsque vous êtes censé assister à des activités en rapport avec vos études. Enfin, vous ne pouvez pas non plus travailler pendant l’été précédant le début de votre programme. Et ce, même si vous avez déjà mis les pieds en Belgique. 

Le permis de travail de type C en Belgique

Pour que les étudiants internationaux puissent travailler et étudier en Belgique, leur employeur doit leur fournir un « contrat de travail étudiant » ainsi qu’un visa de travail de type C. Le contrat de travail est un contrat à durée déterminée documenté, que l’employeur doit envoyer à l’avance pour que l’étudiant puisse obtenir le permis de travail C. 

En outre, seules certaines catégories d’étrangers peuvent obtenir le permis de travail de type C en Belgique. Le but est de leur permettre de rester dans le pays pour d’autres raisons que le travail, y compris les études. 

En outre, à moins qu’il ne s’agisse de vacances, les étudiants étrangers qui travaillent plus de 20 heures par semaine risquent d’avoir des difficultés à renouveler leur permis de séjour. Une telle infraction peut amener le service belge chargé des étrangers à considérer que l’activité principale de l’étudiant n’est plus ses études. 

Comment trouver un travail d’étudiant en Belgique ?

Avoir un job étudiant en Belgique est un excellent moyen de comprendre la culture du pays et de rencontrer de nouvelles personnes. Les étudiants étrangers n’étant autorisés à travailler qu’à temps partiel, les types d’emplois qu’ils peuvent obtenir restent cependant limités. Cela dépend surtout de leur qualification, de leur expérience professionnelle antérieure et de leur maîtrise de la langue locale. C’est souvent plus facile pour les étudiants de deuxième et troisième cycles que pour les étudiants de premier cycle. Mais ce n’est pas pour autant impossible. 

Les possibilités de job étudiant les plus courantes en Belgique sont les suivantes : pompiste, restaurateur, jardinier, employé de bibliothèque ou même des emplois à distance où les étudiants travaillent depuis leur domicile. 

Pour trouver un emploi et travailler en tant qu’étudiant en Belgique, vous pouvez consulter des sites tels que Student.be. Vous pouvez également obtenir plus d’informations sur le travail en tant qu’étudiant sur Studentatwork.be

Quel est le salaire d’un étudiant en Belgique ?

Sur la question du salaire pour un job étudiant en Belgique, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs. À commencer par la cotisation à la sécurité sociale dont le montant dépend de la limite de 475 heures de travail. Plus précisément, en Belgique, les étudiants qui travaillent sous le quota annuel de 475 heures ne paient que 2,71 % de cotisation. En général, à partir de la 476e heure de travail, la cotisation de sécurité sociale est la même que pour tout autre salarié en Belgique, soit 13,07 %.

L’autre élément à prendre en compte est le montant de l’impôt. Les étudiants en Belgique peuvent gagner jusqu’à 12 657,14 € de salaire brut par an. Il s’agit du montant après déduction de la cotisation minimale de solidarité. Ce montant est également le « montant exonéré d’impôt ». C’est le montant en dessous duquel vous êtes exempté de payer des impôts en Belgique. Si vous gagnez ensuite plus, une déduction fiscale s’applique. 

En outre, le salaire que vous recevez si vous travaillez et étudiez en Belgique peut également varier en fonction du secteur d’activité. Dans certains secteurs, le salaire horaire est le même pour le personnel à temps partiel et le personnel permanent, sans échelle salariale distincte pour les étudiants. Dans d’autres secteurs, les étudiants de moins de 21 ans gagnent 94 % du salaire minimum. 

Il se peut également qu’un secteur dispose de conventions collectives qui font que toutes les entreprises de ce secteur versent le même salaire. Veillez alors à vérifier cette information en appelant le numéro de la commission paritaire. Ce numéro se trouve généralement affiché sur votre contrat d’étudiant.

Travailler en Belgique après ses études

Après leurs études, les diplômés non européens ont 4 possibilités de travail post-études. Il s’agit d’obtenir soit un permis unique, soit un permis de travail, soit une carte professionnelle. 

Obtenir un permis de séjour pour une année d’orientation

L' »année d’orientation » est une période prolongée de 12 mois pendant laquelle les étudiants internationaux non européens peuvent rester en Belgique pour chercher un emploi. Ceux qui n’ont pas trouvé d’employeur prêt à soutenir leur demande de visa doivent trouver un emploi immédiatement après l’obtention de leur diplôme. 

Les conditions à remplir pour bénéficier de cette prolongation du permis de séjour sont :

  • Permis de séjour belge à des fins d’études
  • Licence, master ou doctorat d’une université belge
  • Couverture d’assurance maladie pour la durée de l’année d’orientation
  • Preuve de moyens financiers suffisants pour subvenir à vos besoins pendant 12 mois.

Découvrez ici le coût de la vie et des études en Belgique.

Vous devez ensuite apporter ces documents à la mairie de votre résidence en Belgique, avec votre passeport. Vous devez le faire au moins 15 jours avant la date d’expiration de votre titre de séjour étudiant. 

Postuler à un emploi en tant que personnel hautement qualifié

En Belgique, vous êtes considéré comme personnel hautement qualifié si vous êtes titulaire d’un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur, qui vous a demandé au moins trois ans d’études. Le deuxième critère est que vous avez trouvé un emploi en Belgique qui répond au critère de salaire minimum de 36 076,80 € à 45 096 € par an. 

En outre, pour ces personnes, l’employeur en Belgique n’aura pas besoin de faire d’enquête préalable sur le marché du travail. Cet employeur potentiel doit ensuite demander un permis de travail ou un permis unique en votre nom.

Autres possibilités de travail post-études en Belgique

Les deux autres possibilités de rester en Belgique pour travailler après vos études sont de travailler comme stagiaire ou comme indépendant. Dans le cas du stage, le poste doit être à temps plein et constituer la continuation de vos études antérieures en Belgique. 

Pour cela, vous devez fournir une copie de votre diplôme lorsque vous demandez le visa nécessaire. En outre, la durée du stage ne doit pas dépasser 12 mois, et vous devez fournir un contrat. 

Enfin, vous pouvez démarrer une activité indépendante ou devenir un travailleur indépendant en Belgique après l’obtention de votre diplôme. Si vous êtes un citoyen hors EEE et que vous n’avez pas de résidence permanente en Belgique, vous devez demander une carte professionnelle. Cette carte vous donne l’autorisation d’exercer une activité spécifique pour une période de 1 à 5 ans maximum.

About Herilalao

A versatile freelance content creator and SEO specialist, I have a passion for writing and a knack for optimizing online visibility. I help businesses and individuals enhance their online presence through engaging and well-researched content. From writing informative articles to optimizing websites for search engines, I thrive in finding ways to create and manage content that not only resonates with readers but also boosts visibility and drives organic traffic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.